jeudi 6 août 2020

Les protestants à Perros-Guirec. Le temple de Perros-Guirec

  Cet article fait le point sur l'histoire du Temple de Perros mais un article complémentaire aborde l'histoire de la communauté protestante de Perros 
(cliquer ici)

Carte postale. Archives du pasteur Manach conservées au temple de St Brieuc


L'origine du temple protestant


Après 4 années à Saint-Brieuc, le pasteur Scarabin part en 1908 pour Lannion et s’établit à Perros-Guirec en janvier 1911. De là, il évangélise la région (souvent en breton) aidé par le colporteur Droniou et Anne-Marie Broudic. 
Jean Scarabin rend compte des avancées de sa mission très régulièrement lors des assemblées de l'association cultuelle à St Brieuc. Inévitablement, la question de pouvoir rassembler les protestants de la région de Perros se pose. 
Une première décision importante est prise par l’Assemblée générale le 2 mars 1914 concernant l’achat d’un terrain en vue de la construction d'un Temple. M. Scarabin a effectué des démarches auprès d'un propriétaire et obtient une procuration du Président Théophile Roux pour faire toutes les transactions nécessaires à cet achat. En mars 1914 un terrain est donc acheté dans le bourg sur une parcelle entre l'actuelle rue des Frères-Le-Montréer et la rue du Général-de-Gaulle. En 1916 un autre terrain est acheté et on y bâtit "une salle de culte démontable" appelée aussi "chalet-temple".

En 1925, M. Scarabin est chargé par l'assemblée d'effectuer toutes les démarches qu'il jugera utiles pour acquérir des terrains ou des maisons sur les communes de Loquémeau, l'Ile Grande, Kérénoc, Trégastel et Perros.


Le presbytère rue du Maréchal Joffre. La villa "Les Lilas" de la famille Manac'h




Du projet à la construction


Le 18 mai 1928, nouvelle décision afin de construire un temple. Mais il faut attendre une réunion exceptionnelle le 9 août1936, où avec l’impulsion du pasteur Manach, ce projet avance. Le pasteur Manach écrit personnellement à tous les voyageurs dont il a gardé l'adresse en vue d'obtenir les fonds suffisants pour mener à bien son projet. Des anglais, en particulier, vont répondre à son appel et effectuer des dons. En 1936, M. Dérouin, notaire à Perros-Guirec conclue une transaction pour l'achat d'un terrain avec M. Manach. A la suite, l'Eglise Evangélique Méthodiste des Côtes-du-Nord demande un permis de construire, pour établir un temple sur un lot du lotissement du Pré. L'architecte choisi est Robert Vitasse de Perros Guirec. La question du terrain réglée, l'architecte trouvé et les fonds rassemblés, les travaux peuvent vraiment commencer, nous sommes en 1937. Le bâtiment est situé au 19 rue de la Poste.  

 Le total de ce projet est chiffré par M. Manach, on notre par exemple :

-entrepreneurs (A. Bonnot, J. Le Gall, Lhéveder) 2 000 fr (en oct 1937) 2 850 fr (en fev 1938)
-menuiseries et charpentes (Aristide Bonnot) 200 fr et 500 fr
-plâtres (J.Messager) 500 fr
-zinguerie (Ollivier) 400 fr
-peintures (meunier) 300 fr



D'autres frais sont aussi inscrits dans les dépenses :

-démontage de l'ancien temple en bois 283 fr
-nivellement du nouveau terrain 232 fr
-transport du bois Rue de la poste, nettoyage du temple, montage de la sacristie provisoire 267 fr
-installation électrique 434 fr
-bois pour l'estrade en chêne et châtaignier. 250 fr
-mise en état du jardin et allées 113.75 fr
-photos de l'inauguration et édition des cartes postales 183 fr
-correspondance 180 fr
-transport des chaises et fourniture de sable 55 fr
TOTAL 1 997.75 francs




1937 construction du temple de Perros-Guirec. Archives conservées au temple de St Brieuc





1938 facture de l'architecte, construction du temple de Perros-Guirec. Archives conservées au temple de St Brieuc

1937 construction du temple de Perros-Guirec. Entreprise Gourdon et Madec. Archives conservées au temple de St Brieuc

1937 construction du temple de Perros-Guirec. Entreprise Lebon. Archives conservées au temple de St Brieuc

1937 construction du temple de Perros-Guirec. Entreprise Ollivier. Archives conservées au temple de St Brieuc



L'inauguration se déroule le 6 mai 1937. Nous en avons un compte-rendu publié par le journal de l'Eglise Méthodiste de France, "L'Evangéliste" du 16 mai 1937.



Première page du journal de l'Eglise Méthodiste de France, "L'Evangéliste".  16 mai 1937.



Inauguration du temple de Perros. Article complet du journal de l'Eglise Méthodiste de France, "L'Evangéliste".  16 mai 1937.
1937 Inauguration du temple de Perros. Archives de la famille Hansen. 



Dans l'inventaire du patrimoine des communes, le temple est décrit de la manière suivante : " Petite construction de plan allongé et mur-pignon en façade. Cette façade sur rue est en moellons de granite rose, les façades latérales sont enduites. Les baies sont couvertes d'arcs brisés... Le faîte du mur-pignon est orné d'une croix de granite. Au-dessus de l'entrée, le pignon présente un livre ouvert, sculpté du granite rose, où est inscrit Ta parole est la vérité."


Les locaux sont ensuite agrandis en 1971 avec une construction derrière le temple. C'est l'entreprise de M. Foucher (membre de la paroisse) qui réalise les travaux pour 24 200 francs.
Les travaux se répartissent dans 4 domaines : gros œuvre, sanitaires, peinture extérieure et électricité. L'Eglise avait prévu un fonds de réserve de 14 450 francs sur un livret de Caisse d'Epargne, bénéficie d'une subvention du Consistoire et de la commission régionale d'évangélisation. Le budget est presque équilibré mais un appel aux dons sera nécessaire...
En 1978, on procède à l'achat de nouvelles chaises plus fonctionnelles qui "tendront à remplacer peu à peu les anciennes chaises, dont certaines encore belles, mais la plupart très vermoulues représentent un certain danger pour leurs utilisateurs"!

Une caravane est aussi propriété de la paroisse, cela demande un entretien régulier (pour l'auvent par exemple) et des frais d'assurance, d'hivernage, de transport. Mais les pasteurs et leur famille commencent à trouver la formule contraignante et peu reposante pour eux et leur famille. En 1981, il est décidé de la vendre ("C'est un gouffre financier") et d'affecter cet argent pour financer quelques travaux dans le local attenant au temple. Le but est de pouvoir proposer un hébergement d'été pour un pasteur et sa famille avec une salle de séjour pour la journée et 2 chambres pour la nuit avec une cloison mobile, un coin douche. Le tout fait 25 m2. Ce logement d'été a régulièrement été amélioré pour procurer plus de confort.

Enfin, les bâtiments sont rénovés en 2012 sous la conduite du maître d'oeuvre Alain Hulot. Voilà ce qu'en disait un article du Télégramme publié le 8 octobre 2012.

 
"Le temple protestant a fait salle comble, lors du culte dominical du 30septembre, à l'occasion de la fête d'inauguration de l'édifice dont la complète réfection s'achève. Le maire, Yvon Bonnot et le délégué diocésain à l’œcuménisme, Yves Labbé, ont participé à cette cérémonie dirigée par Juliette Tonje, pasteur de la paroisse de Saint-Brieuc et des Côtes-d'Armor, et animée de chants gospels.
Le temple de Perros a été édifié en 1937-1938, rue de La Poste, sous le ministère du pasteur François Manac'h. Lors de la cérémonie de dimanche, la Perrosienne Joseline Giudecelli, née Le Briquir, a partagé ses souvenirs d'enfance liés à ce lieu et son plaisir de le voir restauré. Après plusieurs mois d'études, les travaux ont démarré au début de l'année 2012. L'arrière du temple a également été réaménagé afin de permettre la tenue de réunions d'étude biblique et l'accueil de pasteurs en visite. Ces travaux ont été possibles grâce à l'implication des paroissiens et une rentrée d'argent exceptionnelle liée à la vente du temple d'Étables-sur-Mer, en 2010. 
La paroisse de Saint-Brieuc espère que ces travaux viendront dynamiser les activités de la communauté protestante costarmoricaine et ouvriront le petit temple de Perros qui n'a rien perdu de sa simplicité, à de nouvelles animations culturelles".






Photo Le Télégramme. 8 octobre 2012



Anniversaire

En 1987, le pasteur Guy Froment a organisé le 50ème anniversaire de la création du Temple de Perros.


Sources

Registres de la paroisse de Perros-Guirec et du pasteur François Manach (archives rassemblées au Temple de St Brieuc)

Des informations viennent du travail de Pierre Charlot, site à consulter ici

Pour l'origine du temple, base de donnée du Ministère de la Culture (base Mérimée)

Lien pour accéder à un article sur la rénovation du temple en 2012

Lien pour situer le temple au 19 rue de la Poste à Perros

Vue du temple avec google street

Remarque : La vie de la communauté protestante de Perros-Guirec est à découvrir dans l'article spécifique qui lui est consacré. Cliquer ici






Aucun commentaire:

Publier un commentaire