vendredi 31 juillet 2020

Le pasteur Jean-Pierre Blanc (1944)


Le pasteur Jean-Pierre Blanc

Le pasteur Jean-Pierre Blanc est né le 9 juillet 1944 à Alès dans le Gard. Il va exercer à Saint-Brieuc de juillet 1972 à juillet 1976. Le pasteur Bösiger (président de la région) est venu pour son installation le 29 octobre 1972.
Jean-Pierre Blanc a, dès son arrivée, contacté le directeur de la prison de St Brieuc pour être aumônier de la prison. Il peut alors visiter les détenus et faire en sorte qu'ils puissent recevoir des colis qu'il distribuera lui-même.
C'est un pasteur qui s'inscrit dans la vie de la cité et ne craint pas le débat et l'affirmation de ses convictions. Ainsi il participe à une réunion d'information, le 24 mars 1973, pour les assistantes sociales sur le thème de l'avortement.
Il est engagé dans la Croix bleue (lutte contre les addictions) sur le plan régional et national et anime les réunions sur le plan local.
Il effectue un stage pour devenir directeur de la colonie de vacances de Crampoisic en 1973.
Il part de St Brieuc pour une fonction très différente à l’Institut Educatif et culturel destiné à la formation des directeurs et cadres de collectivités sociales.







La photo (ci-dessus) prise le 18 août 1976 au départ du pasteur Blanc, devant le temple de Perros-Guirec, le montre avec son épouse et leurs deux enfants. Se trouvent à leurs côtés Monsieur Yves Herlent (avec les lunettes) qui deviendra Président de Musique et Chant de la Fédération protestante de France et son épouse à gauche ainsi que, en retrait, Madame Michèle Le Goffic, responsable de l’église de Lannion.




Août 1976 Ouest-France Départ du pasteur Jean-Pierre Blanc, sur la gauche on reconnait M.Paul



Le pasteur Jean-Pierre Blanc dans son bureau à St Brieuc en août 1976


Sources 

Archives du temple de St Brieuc. 

Registres du conseil presbytéral 

Bulletin paroissial "Le lien" 1972-1974-1975-1976

Aucun commentaire:

Publier un commentaire