dimanche 9 août 2020

Les protestants dans les Côtes-d'Armor : pasteurs et laïcs, biographies.



Liste des biographies de pasteurs et de laïcs :

Le pasteur Victor Bouhon, lien direct en cliquant ICI

Le pasteur Jean Scarabin, lien direct en cliquant ICI

Oscar Hansen, lien direct en cliquant ICI

Le pasteur Théophile Roux, lien direct en cliquant ICI

Le pasteur François Manach, lien direct en cliquant ICI

Le pasteur Francis Samuel Foss, lien direct en cliquant ICI

Le pasteur Henri Whelpton, lien direct en cliquant ICI

Le pasteur Samuel Bourguet, lien direct en cliquant ICI

Le pasteur Henri Orange, lien direct en cliquant ICI

Le pasteur Daniel Manach, lien direct en cliquant ICI

Le pasteur George Whelpton, lien direct en cliquant ICI

Le pasteur Marcel Raspail, lien direct en cliquant ICI

Le pasteur Marcel Arnal, lien direct en cliquant ICI

Le pasteur Yves Crespin, lien direct en cliquant ICI

Le pasteur Elie Vidal, lien direct en cliquant ICI

Erling Hansen, lien direct en cliquant ICI

Le pasteur François Barre, lien direct en cliquant ICI

Le pasteur Albert Trubert, lien direct en cliquant ICI

Le pasteur Paul Marquer, lien direct en cliquant ICI

Le pasteur Jack Williams, lien direct en cliquant ICI

André Cottenceau, lien direct en cliquant ICI

Le pasteur Jean-Marc Kieffer, lien direct en cliquant ICI

Jacques Bourgenot, lien direct en cliquant ICI

Le pasteur Jean-Pierre Blanc, lien direct en cliquant ICI

Le pasteur Emile Le Cozannet, lien direct en cliquant ICI

Le pasteur Guy Froment, lien direct en cliquant ICI

Pierre Charlot, lien direct en cliquant ICI

Le pasteur Thomas Mentzel, lien direct en cliquant ICI

Le pasteur Caroline Engel, lien direct en cliquant ICI

Le pasteur Solange Weiss-Déaux, lien direct en cliquant ICI

Jean-Claude Chevalier, lien direct en cliquant ICI

Le pasteur Juliette Tonge, lien direct en cliquant ICI

Le pasteur Hervé Stücker, lien direct en cliquant ICI

 

Personnalités :

Louis et Marie Ricoeur (1907 à 1909) et Paul Ricoeur (1933-1934) à St Brieuc, lien direct en cliquant ICI 

La princesse de Vismes (1801-1885), lien direct en cliquant ICI

Abraham Jean Bird (1852-1937) Héloïse, Maud, Clarice, Gertrude, Winifred, Béatrix, Alice, Jean Bird, lien direct en cliquant ICI

Wilhelm Nicolaysen (1875-1914), lien direct en cliquant ICI 

René Tostivint (1903-1988), lien direct en cliquant ICI 

Solveig Hansen (1916), lien direct en cliquant ICI





Chaque biographie est le fruit de longues recherches qui ont pour but de faire mieux connaître l'histoire des pasteurs venus un jour exercé à St Brieuc, à Perros ou à Lannion.
L'intérêt historique d'une biographie est de vous donner, chaque fois que cela a été possible, les dates d'état civil des pasteurs, de leurs proches parfois, les différentes paroisses où ils ont exercé en Bretagne, mais également ce qu'ils ont fait avant ou après.
Ces informations circulent maintenant et permettent à un autre niveau d'enrichir les bases de données de nombreux sites protestants et les archives des différentes familles concernées qui se montrent souvent extrêmement intéressées.

Le pasteur est un voyageur qui arrive avec sa boite à outils mais il sait aussi s'adapter. Chaque pasteur marque une communauté de son empreinte pendant un temps donné et continue ensuite sa mission, parfois sous de toutes autres formes et en d'autres lieux, en France ou à l'étranger. Tous ces parcours sont d'une grande richesse.

En prenant un peu de recul, et comme dans un jeu des 7 familles, on peut tenter de les regrouper :

Les constructeurs comme Théophile Roux pour le temple de St Brieuc, Henri Whelpton pour le temple de Lannion, François Manach pour le temple de Perros-Guirec. D'autres ne pourront que subir provisoirement et se désoler de la démolition des temples à cause de la folie des hommes pendant la guerre comme Marcel Raspail à St Servan, Marcel Arnal à Caen, Albert Trubert qui habitera dans la chapelle en bois construite à Lorient après guerre.


Les novateurs comme Daniel Manach (thèse et promotion des psychothérapies dans les années 30), Jean-Marc Kieffer (création du Lien), Caroline Engel (création des café-Théo, premières émissions sur la radio RCF), Solange Weiss-Déaux (ouverture du temple pour des spectacles), Hervé Stücker (démarche Église verte, cultes autrement).

Trois "novateurs" réunis en 0ctobre 2019 en formation : Hervé Stücker, Solange Weiss, Caroline Engel

Les militants avec Guy Froment engagé contre la torture avec l'ACAT, Albert Trubert et Jean-Pierre Blanc contre les addictions, Paul Marquer et Jean-Marc Kieffer dans les prisons...

Les missionnaires comme Henri et Georges Whelpton en Haïti, Samuel Bourguet à Madagascar.

Les rassembleurs qui ont permis de créer l'Eglise Réformée de France en 1938 en intervenant dans ce sens dans leur paroisse comme Yves Crespin, Marcel Raspail et les négociateurs qui ont agi dans ce sens en exerçant leurs compétences au niveau national comme Daniel Manach ou Henri Whelpton.

 Les écrivains comme Théophile Roux (théologie), Marcel Arnal (livres pour la jeunesse, théologie et spiritualité), Marcel Raspail (histoire), Albert Trubert (témoignage)...

Deux pasteurs de St Brieuc dans un même ouvrage



Les résistants comme Yves Crespin et Erling Hansen à St Brieuc, Marcel Raspail à St Servan, Henri Orange qui s'engagera à Lisieux, Albert Trubert passé par de nombreux camps. Leurs engagements ne doivent pas rester uniquement des témoignages du passé, ils peuvent inspirer nos vies aujourd'hui.

Évidemment, il ne peut s'agir ici de réduire la vie de ces pasteurs à un seul aspect mais de nous permettre de faire ressortir les traits saillants de leur héritage et de réfléchir ainsi à la manière dont cet héritage peut nourrir nos vies présentes.

Enfin, l'ensemble de ces biographies nous donne aussi l'idée de l'évolution d'une paroisse protestante sur ces cent dernières années.

Les biographies et photos présentées ci-dessous ont pour point de départ une brochure du docteur Erling Hansen, diffusée dans un cercle restreint. Relevant certaines erreurs ou approximations, le pasteur Kieffer et Pierre Charlot ont apporté, par la suite, des modifications sur le fond et sur la forme. En effet le docteur Hansen s'est souvent appuyé sur "des témoignages oraux recueillis auprès des derniers témoins encore vivants de périodes déjà lointaines. Il s'est aussi fié à sa mémoire et à ce qu'il croyait savoir" comme l'écrit Pierre Charlot.
Nous avons tenu compte de leurs remarques. Et pour, à notre tour, essayer de nous rapprocher d'une vérité historique, nous avons consulté des sources fiables : 
- les registres d'état civil (en ligne ou en écrivant dans les mairies)
- les listes nominatives dans les communes concernées
- les registres militaires (sur la base Grand mémorial ou dans les archives des départements)
- les registres des conseils presbytéraux, ...

Certains pasteurs (Mentzel, Engel, Weiss-Déaux) nous ont transmis directement des informations les concernant. Des descendants des pasteurs les plus anciens ont vérifié ou corrigé nos données et les ont enrichies (Bourguet, Orange, Arnal, Raspail, Marquer...). 
Enfin, le fonds photographique a été considérablement enrichi par des découvertes récentes.

Ce travail a permis souvent de passer d'une"biographie" d'une seule ligne à une page entière !

Dans cette liste  figurent surtout des pasteurs mais aussi des laïcs quand ils ont assuré des responsabilités importantes, par exemple diriger la paroisse en l'absence d'un pasteur pendant une durée d'au moins un an, et le cas s'est produit plusieurs fois... 
Il convient aussi de dire que le rôle des épouses de pasteurs ne saurait être négligé. Il fait l'objet de développements dans une rubrique particulière intitulée "La place des femmes dans l'Eglise protestante unie des Côtes d'Armor".

Nous avons essayé d'indiquer les sources précises pour que les chercheurs qui voudront un jour poursuivre ce travail puissent savoir d'où venaient les informations.
Bonne lecture !


Lien pour accéder à un  tableau  (pasteurs par dates)

Lien pour accéder à un tableau (pasteurs par ordre alphabétique) 

Lien pour accéder à un tableau (état civil des pasteurs)


En fin d'article, plusieurs documents complémentaires sont présentés sur :
Les responsables laïcs de la paroisse
Les délégués aux synodes
La famille Ricoeur
René Tostivint

 




                                                      Le pasteur Jean Scarabin




Le pasteur Jean Scarabin (1876-1974), en septembre 1939. 



Le pasteur Jean Scarabin (1876-1974) est né le 15 novembre 1876 à Plougras dans les Côtes-du- Nord, fils de Laurent Scarabin, agriculteur et de Marie-Jeanne Buannec, ménagère.




                                                                Oscar Hansen



Oscar Hansen 1878-1970.

Oscar Hansen (1878-1970) est né le 24 septembre 1878 à Bengan, près de Sandefjord en Norvège. Il se marie à Anna Elise Magnussen ( née le 14 octobre 1884 à Röd près de Sandefjord ).




                                                  



                                                     Le pasteur Théophile Roux




Le pasteur Théophile Roux (1867-1946) et son épouse Margaret (1854-1939)


 
Le pasteur Théophile Roux (1867-1946) est né le 4 janvier 1867 à Caveirac dans le Gard, dans une famille protestante. Ses parents étaient Samuel Roux, propriétaire (né en 1843 et décédé en octobre 1916) et sa mère Julie Fabre, sans profession, née en 1844.






                                                    Le pasteur François Manach




Le pasteur François Manach (1877-1968)



François Manach (1877-1968) est né le 3 septembre 1877 à Plougourvest, dans le canton de Landivisiau (29) fils de Alain Manach, cultivateur et de Marie Louise Jézégou.


Le pasteur Francis Samuel Foss



Le pasteur Francis Samuel Foss (1884 Guernesey-1978 Sidmouth G.B) est né dans la ville de Cobo à Guernesey le 10 juillet 1884, fils de Samuel Henry Foss et Julia Louisa Irven.
Francis Samuel se marie avec Annie Malzard, née le 19 mai 1880 Jersey.

Il fait ses études de théologie à Richmond (G.B) et devient officiellement pasteur en 1910. 









                                                       Le pasteur Henri Welpton

 

Henri Whelpton (1891-1972). Archives du pasteur Manach
conservées au temple de St Brieuc



Le pasteur Henri Edouard Welpton (1891-1972) est né le 13 juillet 1891 au Havre.
Il est le fils du pasteur George Whelpton (né en 1856) et de Georgina Elizabeth Olmes.




Le pasteur Samuel Bourguet

 

 

Le pasteur Samuel Bourguet et sa famille à Perros-Guirec 1924-1928

 


Le pasteur Samuel Bourguet (1899-1981) est né  le 4 septembre 1899 à Cannes-et-Clairan dans le Gard (30).





                                                           Le pasteur Henri Orange


Le pasteur Henri Orange en mai 1931 au Légué,
 à côté de St Brieuc.


Henri Orange (1905-1947) est né le 14 février 1905 au Havre. Il est le fils de Henri Orange, garçon boulanger et de Albertine Simenel, sans profession, mariés au Havre le 10 février 1903.
Henri Orange est venu au Légué, à côté de St Brieuc, en tant qu'étudiant en théologie pour remplacer François Manac'h et seconder le pasteur Scarabin de 1928 à 1930. 







                                                        Le pasteur Daniel Manach

 

Le pasteur Daniel Manach (1907-1940)




Daniel Manach est né le 24 mars 1907 au Havre (acte en ligne). Suivant la voie de son père, le pasteur François Manach, il s'engage dans des études de théologie après avoir fait une année de philosophie à Rennes.
Toujours étudiant il commence à exercer au Légué, tout près de St Brieuc.



                                                           Le pasteur George Whelpton 



Le pasteur George Whelpton (1856-1948) père d'Henri Whelpton.
Photo prise le 30 octobre 1929.




George Whelpton est né le 15 juillet 1856 à Londres et baptisé le 20 août 1856 à Old Church St Pancras, Londres. Son père était William Thompson Whelpton et sa mère Anna Elizabeth.
Il fait ses études au Queen's College de Taunton.
Il a 24 ans quand il arrive en France en 1880 au Havre.

 

 

Le pasteur Marcel Raspail

 

Marcel Elisée Raspail en 1927. Photo F. Raspail




Le pasteur (Elisée) Marcel Raspail (1899-1990) est né le 20 octobre 1899 à Valence dans la Drôme. Il est le fils de Adolphe Elie Raspail (né en 1861), garçon meunier et Berthe Bernard (née en 1865), couturière, domiciliés à Valence au 16 rue de l'abattoir (en 1899), à Guilherand en Ardèche, puis à Livron (dans la Drôme) en 1925.


 

 

 

 

Le pasteur Marcel Arnal



Marcel Arnal le 23 juin 1957 au Grau du Roi dans le Gard lors d'une promenade de la paroisse (c'est le seul homme!).
Photo Jocelyne Carrière (présente au tout premier plan, de profil, assise avec une robe blanche)


 Le pasteur Marcel Arnal (1901-1989) est né le 13 avril 1901 à Vergèze (30).

 

 

 

                                                      Le pasteur Yves Crespin


Le pasteur Yves Crespin (1906-1944)


Yves-Maurice Crespin est né en 1906. Il fait sa thèse de théologie qui est publiée en 1934, dans un ouvrage intitulé "De l'unité de l'Eglise Chrétienne." Après Nancy, il arrive à Saint Brieuc en 1937. 

Lien pour accéder à l'article complet Yves Crespin, un pasteur dans la Résistance







                                                             Le pasteur Elie Vidal 

 


Le pasteur Elie Vidal (1887-1967) et son épouse


Elie (Charles François) Vidal est né le 7 juillet 1877 à Ganges dans l'Hérault (34) fils de (Jean) Eugène Vidal (né en 1848) âgé de 29 ans et de Adèle Emery (née en 1853).

Le  pasteur Elie Vidal est déjà en retraite quand il accepte de venir à Saint-Brieuc dans des circonstances exceptionnelles puisqu'il va remplacer le pasteur Crespin, déporté.




                                                             Erling Hansen


Erling Hansen (1909-2008)



Erling Hansen est né le 13 mars 1909 au Légué à Plérin (22). Il fait ses études au Lycée de garçons de St Brieuc de 1921 à 1929 (actuel Collège Le Braz) puis entreprend des études de médecine.
Suivant la voie tracée dans sa famille (fils d'Oscar Hansen, co-fondateur de la première association cultuelle protestante en 1906), il participe activement à la vie de cette église.
Installé comme médecin place St Michel, Erling Hansen est arrêté par la Gestapo en novembre 1943 en même temps que le pasteur Crespin et d'autres membres de la paroisse. Il est emprisonné à St Brieuc puis à Rennes et déporté à Buchenwald puis Mühlausen.





                                                     Le pasteur François Barre


Le pasteur François Barre en 1945. Photo Archives St Brieuc



François Barre est né le 25 février 1915 à Dreux (28). François (Georges, Jacques) est le fils de Jacques Barre, minotier et de Geneviève Courtier. Il  est nommé après ses études de théologie à Arvert (Charente-inférieure) en 1943, puis à Saint-Brieuc.






                                                      Le pasteur Albert Trubert


Le pasteur Albert Trubert en 2006.


Albert Trubert (1916-2010) est né le 7 octobre 1916 à Poissy (78) dans une famille protestante de 5 enfants. 







                                                      Le pasteur Paul Marquer


Paul Marquer (1913-1974), pasteur à St Brieuc



Paul Léon Charles Marquer est né le 7 septembre 1913 à Tourcoing.








                                                    Le pasteur Jack Williams





Le pasteur Jack M. Williams est né le 29 août 1921 à Amiens, son père est pasteur. Le 3 juillet 1954 à Rennes (35), il épouse Jacqueline (Lydie, Mathilde) Cheradame, fille du pasteur Daniel Cheradame (1893-1962 et pasteur ERF de 1920 à 1961).

Jack Williams commence à exercer à Lannion en 1954.





                                                           André Cottenceau


Monsieur André Cottenceau
Photo d'André Cottenceau envoyée à Herling Hensen




André Cottenceau (né le 19. 07. 1908 à St Etienne) s'inscrit comme membre de la paroisse protestante en février 1958. Il n'était pas pasteur mais il a assuré la responsabilité de l’Eglise de Saint-Brieuc de juillet 1961 à janvier 1962 en tant que conseiller presbytéral. Son épouse s'appelait Paulette Genevois.









                                                  Le pasteur Jean-Marc Kieffer 


Le pasteur Jean-Marc Kieffer (à St Brieuc de 1962 à 1971)




Jean-Marc Kieffer est né le 11 juillet 1934 à Colmar dans le Haut-Rhin, il se marie avec Lydie Roth. Après avoir effectué ses études et commencé à exercer (installé pasteur en janvier 1961), il arrive à Saint-Brieuc, au mois de février 1962.


 


.   

                                                        Jacques Bourgenot



Jacques Bourgenot (1925-2013)


Avant d'arriver à St Brieuc, Jacques Bourgenot (né en 1925) et son épouse (Anne Schlameur) habitaient en Franche-Comté et ils ont suivi les rassemblements œcuméniques qui se déroulaient à Taizé.
Il assure l’intérim entre les pasteurs Kieffer et Blanc sur les années 71 et 72. En 1972 il prend la fonction de trésorier de la Région (Consistoire).


                                                  Le pasteur Jean-Pierre Blanc


Le pasteur Jean-Pierre Blanc

Le pasteur Jean-Pierre Blanc est né le 9 juillet 1944 à Alès dans le Gard. Il va exercer à Saint-Brieuc de juillet 1972 à juillet 1976.






                                                 Le pasteur Emile Le Cozannet



Le pasteur Emile Le Cozannet (1923-1986)


Emile Le Cozannet est né à Paris le 14 février 1923, fils de Ernest Emile Le Cozannet (1889-1971) et de Sylvia Louise Aubin (31 juillet 1888 St Brieuc - 4 février 1974 St Brieuc).

 



                                                  


                                                 Le pasteur Guy Froment

 

Le pasteur Guy Froment


Le pasteur Guy Froment est né à Lille en 1930. Il a fait ses 4 années de théologie à Paris de 1954 à 1958. En juillet 1985, Guy Froment est nommé pasteur du département des Côtes-d’Armor, résidence à St Brieuc, où il restera jusqu’en juillet 1992, année de sa retraite.







                                                         Pierre Charlot



Pierre Charlot (1929-2019)

   



Pierre Charlot est né le 18 mai 1929 dans le 18e arrondissement de Paris. Le pasteur Guy Froment,  un an avant sa retraite, a été autorisé à ne plus exercer son ministère qu'à mi-temps. Le conseil presbytéral a alors proposé à Pierre Charlot, qui en était le vice-président d'assurer, en liaison avec le pasteur, la responsabilité de l’Église en 1993-1994. Les tâches ont donc été partagées: M. Froment a conservé les affaires délicates, le Conseil presbytéral devant assurer le culte et les autres tâches. 







                                                  Le pasteur Thomas Mentzel


Le pasteur Thomas Mentzel



Le pasteur Thomas Mentzel est né le 18 août 1954, dans une famille luthérienne d’instituteurs, au village de Nébra, dans les environs d’Erfurt (Allemagne de l'Est). A St Brieuc, Thomas Mentzel reste de 1994 à 1997.





                                             Le pasteur Caroline Engel


Caroline Engel

Caroline Engel, née à Haguenau en Alsace, a fait ses études de théologie à Strasbourg.
Caroline Engel arrive à St Brieuc en août 1997, et en juin 1999 elle devient officiellement pasteur. C'est la première femme pasteur de la paroisse.


     


Le pasteur Solange Weiss-Déaux

Solange Weiss-Déaux 2004-2009


Solange Weiss-Déaux est née en 1964 dans la région de St Etienne.
Elle devient le pasteur de la communauté de St Brieuc-Perros après le départ de Caroline Engel en 2003.




                                                          



                                                                  Jean-Claude Chevalier


Jean-Claude Chevalier (1931-2019). Photo 2009


Jean-Claude Chevalier est né en 1931 à Mamers dans la Sarthe. Il se marie en 1975 avec Agnès de Singly. Dans les années 70, il fait connaissance avec le milieu protestant à Angers.
Avec le pasteur Solange Weiss-Déaux, Jean-Claude Chevalier commence en 2007 à animer un atelier mensuel pour former des prédicateurs laïcs. Au départ du pasteur, non remplacé en juillet 2009, l'équipe de prédicateurs peut assurer le culte à tour de rôle. Les tâches sont réparties pour assurer le bon fonctionnement de la paroisse.
Jean-Claude Chevalier devient, pendant un an et demi, le président du Conseil presbytéral de juillet 2009 à fin 2010 et, à ce titre, dirige la paroisse et coordonne l'action des différents responsables.









                                                             Le pasteur Juliette Tonge


Juliette Tonge 2010-2016


Juliette Tonge est née le 21 juin 1965.  Elle fait ses études de théologie à Strasbourg.  Juliette Tonge commence à exercer son mandat à St Brieuc en juillet 2010 et devient officiellement pasteur de la paroisse de St Brieuc-Perros en 2013. 





                                               Le pasteur Hervé Stücker


Le pasteur Hervé Stücker


Hervé Stücker est le 28 janvier 1963 à Enghien-les-bains (95) dans une famille très engagée dans la communauté protestante. Hervé Stücker débute dans la paroisse de Niort (1994-2002) puis passe 15 ans dans la paroisse de Lorient-Vannes (2002-2009) et de Lorient-Quimper (2009-2017) , avant d’arriver à Saint-Brieuc en août 2017.

 

 

 

 

Document 1

Les responsables laïcs de la paroisse protestante. 



Chez les protestants, le rôle des laïcs est très important. 

La première structure démocratique est l'Assemblée générale. Elle est constituée de toutes les personnes inscrites sur la liste électorale du Temple. Ils ont fait l'acte volontaire de se reconnaître comme membre de la communauté. Les membres se réunissent une fois par an, ils entendent un rapport moral et un rapport financier et s'expriment par un vote. Ils étudient les projets à venir.

Les membres élus de la communauté forment le Conseil presbytéral. Ce groupe assure avec le pasteur la gouvernance de l'église locale. Ils sont élus pour 6 ans. Son président élu (dans les temps passés, souvent le pasteur de St Brieuc) est le président de l'Association cultuelle. Il est aidé généralement par un vice-président (dans les temps passés, souvent le pasteur de Perros), un trésorier, un secrétaire (et autrefois par un assesseur)
Les membres du Conseil se réunissent régulièrement et rendent compte de leur travail lors de l'Assemblée générale annuelle. Ils élisent des délégués pour les représenter au niveau de la région ou du Synode national.


Rappelons aussi, comme cela est évoqué en haut de cette rubrique, que des laïcs ont assuré des responsabilités très importantes, par exemple en dirigeant la paroisse en l'absence d'un pasteur pendant une durée d'au moins un an. D'autres, par la longévité de leur engagement au sein de la communauté, tiennent une place un peu à part.


Les comptes-rendus du Conseil presbytéral et de l'Association cultuelle ont permis d'établir la liste suivante où l'on retrouve les différents responsables laïcs.



1906 Oscar Hansen vice-président, Auguste Le Hech secrétaire et Abraham Jean Bird trésorier.

1907 M.Oscar Hansen vice-président, Wilheim Nicolaysen secrétaire et Abraham Jean Bird trésorier.

1908 Mme Bryant trésorière, Madame Ricoeur assesseur

1909 Mme Bryant trésorière, M. Hansen secrétaire, Madame Ricoeur assesseur

1910 Mme Bryant trésorière, M. Hansen secrétaire,  Mlle Maud Bird assesseur

1911 Mme Bryant trésorière, M. Hansen secrétaire,  Mlle Bird assesseur

1912 M.Hansen trésorier, M. Bird secrétaire, Mme Bryant assesseur

1913 M.Hansen trésorier, M. Bird secrétaire, Mme Bryant assesseur

1914 à 1921 M.Hansen trésorier, M. Bird secrétaire, Mme Bryant et M.Herlopsen assesseurs

1922 M.Hansen trésorier, M. Bird secrétaire, Mme Taffatz et Mme Lallier assesseurs


1923 à 1929 M.Hansen trésorier, M. Bird secrétaire, Mme Taffatz et Mme Lallier assesseurs, M.Marquer vice-président

1930 à 1932 vice-président M.Cotron, secrétaire M.J.Nexon, trésorière Mme Taffatz, assesseur Mme Vivier

1933 secrétaire M.J.Nexon, trésorière Mme Taffatz, assesseurs Mme Vivier et Mlle Scarabin


1934 secrétaire M.Leduc, trésorière Mme Taffatz, assesseurs Mme Vivier et Mlle Scarabin

1935 secrétaire M.Leduc, trésorière Mme Taffatz, assesseurs Mme Vivier et Mlle Sasle

1936 secrétaire M. Noël Le Quéré, trésorière Mme Paulette Bernard (Mme Taffatz étant décédée), assesseurs Mme Fernande Vivier et Mlle Sasle


1937 secrétaire M. Noël Le Quéré, trésorière Mme Paulette Bernardassesseurs Mme Fernande Vivier et Mlle Sasle

1938 secrétaire M. Noël Le Quéré, trésorière Mme Paulette Bernardassesseurs Mme Fernande Vivier et Mlle Sasle, M.Oscar Hansen intègre aussi le comité directeur

1939 secrétaire M. Benner (juge au tribunal), trésorier M. Oscar Hansenassesseurs Mme Fernande Vivier et Mme Bernard.


1940 secrétaire M. Benner, trésorier M. Oscar Hansenassesseurs Mme Fernande Vivier, Mme Salse et Mme Bernard; M.Le Quéré et le Dr Hansen sont aussi membres du comité directeur.

1941 secrétaire Mme Benner, trésorier M. Oscar Hansenassesseurs Mme Fernande Vivier, Mme Salse et Mme Bernard; M.Le Quéré et le Dr Hansen sont aussi membres du comité directeur.

1944  secrétaire M.TostivintEinar Hansen entre dans le conseil presbytéral (voir plus bas, la biographie de René Tostivint, document 4)

1945 vice président Ernest Prigent, secrétaire Docteur Hansen, trésorier M.Hansen, Mmes Vivier et Guille, M. Le Hégarat, Lemeille, Le Quéré

1946 vice président Docteur Erling Hansen , secrétaire Ernest Prigent, trésorier M.Oscar Hansen, trésorier adjoint M.Jean Huck et comme membres, Mme Fernande Vivier  et Mme Guille, Joseph  Le Hégarat, Edouard Lemeille, Noël Le Quéré

1948 vice président Docteur Erling Hansen, secrétaire Ernest Prigent, trésorier M.Oscar Hansen

1949 vice président Docteur Erling Hansen , secrétaire Léon Xhaard, trésorier M.Oscar Hansen,  et comme membres,  Mme Nelly Guille, Joseph Le Hégarat, Adrien Verecke

1952 vice-président Dr Hansen, trésorier Jean Huck, trésorier-adjoint  Oscar Hansen, secrétaire Mme Ayello, secrétaire-adjoint Pierre Steevenart, membres Mme Nelly Guille, Georgette Vitter, Frédéric Le Glatin, Jacques Rogier.

1953 vice-président Dr Hansen, trésorier Jean Huck, trésorier-adjoint  Oscar Hansen, secrétaire Mme Ayello,  secrétaire-adjoint M.Steevenart, membres Nelly Guille, Madeleine Depaigne, René Vitter, Frédéric Le Glatin, Jacques Rogier.

1955  vice-président Dr Hansen, trésorier Jean Huck, trésorier-adjoint  Adrien Vereck, trésorier-adjoint  pour Etables M.Duvinage, secrétaire Mme Madeleine Depaigne,  secrétaire-adjoint Mme Nelly Guille

1958  vice-président Dr Hansen, trésorier Adrien Vereck, trésorier-adjoint  Jacques Rogier, trésorier-adjoint pour Etables Gaston Duvinage, secrétaire Madeleine Depaigne,  secrétaire-adjoint M.Cottenceau


1960  vice-président Dr Hansen, trésorier Adrien Vereck, trésorier-adjoint  M.Rogier, trésorier-adjoint  pour Etables M.Rogier, secrétaire Madeleine Depaigne,  secrétaire-adjoint M.Cottenceau

1964  Messieurs Hansen, AdrienVerhecke, Jacques Rogier, R.Vitter, Cottenceau, Roger Le Gall, René Tostivint, Jean Huck, Jack Alger, et Madeleine Depaigne,  Solveig Huck, Jeannette Alger, Mathilde Verhecke

1967  pour les postes à pourvoir, sont élus Messieurs René Tostivint, Jean Huck, Jack Alger, Lucien Martin et Mme Bernadette Martineau
remarque : M. Lucien Martin est un ancien ami du pasteur Raspail de St Servan. Il est devenu pasteur et après la guerre d'Algérie, il est revenu en France à St Brieuc. Avec son épouse Jacqueline (née Brunet) ils habitaient Montcontour. Jacqueline Martin était monitrice d'un  groupe de jeunes le dimanche.

1968 pour les postes à pourvoir, sont élus M. Jérôme et Mme Carlier. Messieurs Jean Huck, Lucien Martin et Mme Martineau restent à leur poste.

1969 nouveaux élus Messieurs Vitter, Quilguis et Mmes Alger, Gugenheim, Bogais

1970  vice-président Dr Hansen, trésorier  M. Le Gallsecrétaire ?,  secrétaire-adjoint Françoise Gugenheim, membres Mme Carlier, Mme  Solveig Huck, M. Cottenceau, M.Bourgenot, M. Jean Paul, M.Alger


1971  vice-président Dr Hansen, trésorier M.Bourgenot secrétaire ?,  secrétaire-adjoint Françoise Gugenheim, membres Mme Carlier, Mme Solveig Huck, M. Cottenceau, M.Paul, M.Alger, M.Le Gall


1973  vice-président Dr Hansen, trésorier M.Bourgenot secrétaire ?,  secrétaire-adjoint Françoise Gugenheim, membres M. Drougard, Mme  Huck, Mme Tonnerre, M. Jean Paul,  M.Le Gall


1976  vice-président Dr Hansen, trésorier M.Bourgenot secrétaire ?, membres Mme Huck, Mme Tonnerre, Henri Le Cozannet, M.Alger

1977  vice-président Dr Hansen, trésorier M.Varignon secrétaire ?, membres Mme Huck, Mme Tonnerre, Henri Le Cozannet, M.Alger

1979  vice-président Dr Hansen, trésorier M.Varignon secrétaire M.Charlot, membres Mme Meyer, Henri Le Cozannet, Mme Yvette Le Cozannet (représentante à l'UDAF, association des familles) et Mme Jacqueline Le Cozannet (née Romond), présidente du diaconat, entraide protestante.

...

1985 président le pasteur, vice-présidents Dr Hansen, Nicole Meyer-Vray,  trésorière Emmanuelle Bourel, secrétaires Pierre Charlot, Nicole Meyer-Vray, archiviste Dr Hansen

1986. Font leur entrée dans le conseil Mme Beigbeder, Michèle  Le Goffic, Mlle Paulette Manach, M Berron


1988 président le pasteur, vice-présidente Nicole Meyer-Vray,  trésorière Emmanuelle Bourel, secrétaire Pierre Charlot, autres membres Mme Claude Beigbeder, Michèle Le Goffic, Mlle Paulette Manach, Philippe Berron, René Sapp.

Le Dr Hansen quitte le conseil.

1990. Entrée de Marc Paillat comme membre du conseil 

1991 président le pasteur Guy Froment, vice-président Pierre Charlot,  trésorière Emmanuelle Bourel, secrétaire Michèle Le Goffic autres membres Mme Claude Beigbeder, Mlle Paulette Manach, Gisèle Brunet

1993 (sans pasteur dans la paroisse dans la seconde partie de l'année )
président Pierre Charlot, vice-présidente Michèle Le Goffic,  trésorière Emmanuelle Bourel, secrétaire Gisèle Brunet, autre membre Mlle Paulette Manach.

1994 ( sans pasteur dans la paroisse  dans la première partie de l'année et avec ensuite T. Mentzel)
président Pierre Charlot, vice-présidente Michèle Le Goffic,  trésorière Emmanuelle Bourel, secrétaire Marie-Claire Brickaautres membres Mlle Paulette Manach, Mme Andrieux, Mme Delavallée et M. de Kerpezdron.

1995. Démission de la trésorière E. Bourel, non remplacée, et entrée de M. Bouet comme conseiller


1997 président André de Kerpezdron, vice-président le pasteur Thomas Mentzel, deuxième vice-président Gilles Commault, trésorier Jean-René Bouët (remplacé par Nicole Meyer), secrétaire Paule Roussel, membres Nicole Meyer, Eliane Froment

1999 président M. de Kerpezdron, trésorière Mme Meyer, secrétaire adjoint M. Michel

2000 président M. de Kerpezdron, vice-présidents pasteur Engel et Mme Frémont,  trésorière Mme Suzette Ramilson et M.Michel, secrétaire M. Michel et Mme Le Goffic

2003 entrée de Jean-Claude Chevalier venu d'Orléans où il exerçait des responsabilités dans la paroisse.

2005  président André de Kerpezdron, réélection de Suzette Ramilson et élection de 3 nouveaux : Jutta Andrieux, Maryvonne Lefort-Tanguy et Sébastien Rodier

2007 président André de Kerpezdron, entrée de Lionel Argaud (10 ans de scoutisme unioniste)

2009 président Jean-Claude Chevalier, vice-président Lionel Argaud, secrétaire Magali Lenot, secrétaire-adjoint Jutta Andrieux, trésorière Suzette Ramilson, trésorier-adjoint Sébastien Rodier, membres  Nizou Frémont avec Justine Moy et Jean-Luc Pillet qui viennent d'être élus. 
C'est l'année où André de Kerpezdron a annoncé son départ après 13 ans de présidence du Conseil presbytéral.

2010 sont élus Heidemarie Schlüter, Thomas Pressac. Jean-Claude Chevalier assure la présidence. Suzette Ramilson est trésorière

2012 sont élus Marie-Odile Estienne, Laurent Guillemette






 

Document 2

Délégués laïcs de St Brieuc au synode

Les délégués laïcs sont importants puisqu'ils siègent au Synode à égalité avec les pasteurs.

1919: M.Oscar Hansen
1923: M.Oscar Hansen et suppléante Mme Stamp
1924: M.Oscar Hansen et suppléante Mme Taffatz
1927: M.Oscar Hansen
1928: Mme Taffatz
1929 (à Nancy): Mme Taffatz
1930 : Mme Taffatz et suppléant M.Hansen
1931 : Mme Taffatz
1933 : Mme Taffatz et suppléante Mme Vivier
1934 (à Anduze) : Mme Taffatz et suppléante Mme Vivier
1935 (à Nancy) : Mme Taffatz et suppléante Mme Vivier
1936 : M. et  Mme Vivier et suppléante Mme Bernard
1937 : Mme Bernard
1939 : M.Hansen et suppléant Einar Hansen ou M.Benner
1945 (au Mans) : M.Hansen
.....
1973  M. J.M Drougard
1975  M. Bourgenot
1976  M. Bourgenot
...
1985 Paul Godet 

2000 M. de Kerpezdron, suppléante Mme Fremont.


 

Document 3

 

La famille Ricoeur et St Brieuc

 

On peut lire dans la page sur les origines de la communauté protestante briochine au XXème siècle que c'est le 18 février 1907 qu'a lieu à Saint-Brieuc la première assemblée générale de l'association cultuelle, 12 rue du Champ de Mars. 

Le président, le vice-président et le trésorier sont reconduits dans leurs fonctions  et M. Nicolaysen devient secrétaire. Messieurs Ricoeur, Buanec et Gros sont admis comme membres de l'association ainsi que Mesdames Bryant, Ricoeur et Buanec sans oublier Mademoiselle Jeanne Garchery. 

L'assemblée de 1909 se déroule le 19 janvier dans le Temple qui vient d'être construit rue Victor Hugo.
Le comité directeur est renouvelé avec comme président Monsieur Roux, le pasteur de St Brieuc, vice-président Monsieur Scarabin, pasteur à Lannion, trésorière Madame Bryant, secrétaire Monsieur Hansen, et assesseur Madame Ricoeur.

Début 1910, pas de changements notables sinon au poste d'assesseur où Mlle Maud Bird remplace Mme Ricoeur en janvier.


Qui sont M et Mme Ricoeur présents ce jour là? 
Jean-Yves Carluer écrit à ce sujet dans son blog :
"Les Ricoeur sont probablement les parents de Paul, le grand théologien et philosophe protestant".
Il restait à en apporter la preuve et pour cela nous nous sommes tournés vers Mme Catherine Goldenstein, membre du bureau de l'association Paul Ricoeur. Les recherches effectuées par Mme Goldenstein pour répondre à ces questions n'ont pas pu prouver la présence à St Brieuc de personnes liées à Paul Ricoeur. 

Mais en fait, en examinant un registre qui était bien caché dans un meuble au Temple de St Brieuc, le nom de Ricoeur est de nouveau apparu. Dans la liste des membres de 1907, M et Mme Ricoeur sont bien inscrits, mais la mention de la profession est particulièrement intéressante puisque monsieur Ricoeur est "fondé de pouvoir" et  le couple a comme domicile la Trésorerie générale. Fin décembre 1909, ils partent de St Brieuc.
Avant de venir en Bretagne le grand-père de Paul Ricoeur a tout d'abord exercé comme instituteur dans une institution protestante à Blois (41). Il est ensuite devenu fondé de pouvoir à St Brieuc jusqu'en 1909, comme nous l'avons établi, puis à Rennes au moment de la Guerre 14-18, on peut donc dire que ces deux personnes sont Louis et Marie Elise Ricoeur. Ce sont eux qui vont recueillir, à Rennes, Paul, devenu orphelin de sa mère en 1913 puis de son père en 1915.
Louis et Marie Ricoeur semblent avoir été particulièrement appréciés puisque le 26 janvier 1910, on peut lire dans le registre de l'assemblée cultuelle de St Brieuc : "Sur proposition de Mme Bryant, l'Assemblée a chargé le secrétaire d'envoyer une lettre à la famille Ricoeur, pour lui exprimer ses regrets de son départ de St Brieuc et lui envoyer ses plus vives sympathies."



Précisons que Louis Ricoeur est né le 9 juillet 1856 à Luneray, Seine-Maritime (76), décédé le 24 septembre 1932 à Luneray. Marie Elise Ricoeur (née Sarradet) est née le 12 mai 1856 à Pau dans les Pyrénées-Atlantiques, elle est décédée le 8 mai 1928 à Rennes (35).




Dans les années 30, nous allons revoir à St Brieuc un autre Ricoeur, il s'agit de Paul, le célèbre philosophe.
Revenons un peu en arrière. Le jeune Paul Ricœur naît à Valence le 27 février 1913 dans une famille protestante.
Il est marqué par la mort de sa mère quelques temps après sa naissance le 27 février 1913, puis par celle de son père, tué en septembre 1915.
Paul est recueilli par ses grands-parents, dans une famille aisée qui réside 35 boulevard de Sévigné à Rennes, dans un quartier bourgeois proche du Parc du Thabor. Il fréquente le temple protestant du boulevard de la Liberté comme Simone Lejas, son amie qui deviendra son épouse.
Paul fait de brillantes études et devient licencié ès-lettres de la faculté de la place Hoche en 1933. Il échoue au concours d'entrée de Normale-Sup et quitte Rennes, pour enseigner comme professeur au Lycée de Garçons de Saint-Brieuc (aujourd'hui Collège Anatole Le Braz).  Parallèlement, il enseigne au Lycée de filles de la ville pour remplacer le professeur de philosophie qui est absent (aujourd'hui Lycée Renan). Il prépare sa maîtrise de philosophie Méthode réflexive appliquée au problème de Dieu chez Lachelier et Lagneau.

Paul Ricoeur enseigne-t-il à St Brieuc en 1933 ou en 1935 après avoir obtenu son agrégation?  Les sources sont contradictoires mais c'est bien après sa licence obtenue en 1933 qu'il vient à St Brieuc, pendant l'année scolaire 1933-1934. Ce jeune professeur, âgé de vingt ans, enseigne dix-huit heures par semaine.

Fréquentait-il le temple de St Brieuc? Non probablement pas car le jeune professeur rentrait à Rennes dès qu'il le pouvait...

A-t-il pu avoir des activités politiques ou syndicales à St Brieuc, comme il en a eu à Lorient quelques années plus tard ? C'est difficilement imaginable.
En effet c'est sa première année d'enseignement et il doit préparer tous ces cours.
Mme Goldenstein  a eu la chance d'accompagner Paul Ricoeur, alors qu'il était âgé, lors d'une rencontre avec une ancienne élève du Lycée de filles de St Brieuc. Cette dernière gardait le souvenir d'un professeur qui se donnait totalement à son enseignement.

En plus Paul Ricoeur travaille en 1933-1934 sur sa maîtrise de philosophie, un ouvrage remarquable (aux dires de spécialistes !). C'est son premier écrit philosophique et il compte encore de nos jours dans le monde de cette discipline.
Le trop court passage de Paul Ricoeur ne lui a pas permis de marquer la ville de St Brieuc, on ne va pas lui en faire le reproche !



Sources : Registres de la paroisse de Lannion-Perros (archives rassemblées au Temple de St Brieuc), registre "Modification des statuts" 1906-1952, page 12


Biographie chronologique Fonds Ricoeur

Correspondance avec M. Marc Boss, membre du Conseil scientifique du Fonds Paul Ricoeur et entretien avec Mme Catherine Goldenstein, membre du bureau de l'association Paul Ricoeur.
Mai 2019

Rennes, la ville de rencontre de Paul Ricoeur sur le site An Envor

Souvenirs de Paul Ricoeur en 2004 lors d'une rencontre à la mairie de Rennes.

Paul Ricoeur et Lorient 

Introduction à la maîtrise de philosophie de Paul Ricoeur rédigée en 1933-1934

Résultats des examens de philosophie, 2ème colonne 22 juin 1933 Ouest-Eclair Rennes




Document 4

René Tostivint (1903-1988), un historien du protestantisme

 
René (Jean Charles Eugène) Tostivint est né le 16 décembre 1903 à Douarnenez. Sa famille est originaire de Saint-Pern (35). Son père, Eugène, est pharmacien et sa mère Louise Bellom. Ils habitent rue Laënnec à Douarnenez.
René Tostivint se marie civilement le 10 août 1931 avec Yvonne Georgette Le Lay (née le 30 janvier 1912 au Mans, décédée en 2008 à St Brieuc). Le mariage religieux, au temple de St Brieuc est célébré par le pasteur Yves Crespin le 29 janvier 1942. Le couple aura trois enfants : Roland, Joëlle et Guy.
René Tostivint est tout d'abord membre dans la paroisse protestante de St Brieuc à partir de 1942 puis prend des responsabilités en 1944 où il assure le poste de secrétaire. 
Mme Tostivint tient une librairie Rue St Goueno à St Brieuc. René Tostivint exerce en tant que professeur d'histoire-géographie au Lycée de garçons à St Brieuc où il est nommé en 1933 puis part en Algérie de 1945 à 1952. 
D'après les souvenirs d'une paroisienne de l'époque, Solveig Huck-Hansen, la famille Tostivint serait revenue en France à bord du bateau "Le Sloughi". Ce navire reliait l'Algérie au port du Légué et transportait du vin.
De retour à St Brieuc, on retrouve René Tostivint, avec son épouse, comme membres adhérents en 1963 au moment où la famille est revenue d'Algérie. René Tostivint devient membre du Conseil presbytéral entre 1964 et 1967.
Il est revenu enseigner l’histoire au collège Le Braz à St Brieuc et ses compétences professionnelles couplées à sa curiosité du monde protestant vont le conduire à écrire de nombreux articles sur l'histoire du protestantisme.
On lui doit également un travail de recensement des sujets ayant trait au protestantisme avec les archives municipales et départementales des Côtes-du-Nord.

Il prend des responsabilités dans la Société d’Emulation des Côtes-du-Nord dont il est le bibliothécaire dans les années 60. Il occupe aussi le poste de « Vice-président de la commission diocésaine d’Art Sacré" dans les années 70 (1978). En retraite, il reste à St Brieuc, rue de Trégueux dans le quartier de Robien. René Tostivint meurt le 10 juillet 1988 à St Brieuc et une cérémonie est présidée au cimetière de St Malo, le 12 juillet, par le pasteur Guy Froment.

Son fils Roland Tostivint, né le 30 juin 1933, a été baptisé au temple de St Brieuc le 9 septembre 1945, par le pasteur Jean Scarabin. Jeanine Crespin était sa marraine. Roland est éduqué dans la foi protestante et participe aux activités des scouts unionistes. A Oran, il s'inscrit aux Beaux-Arts. Plus tard, il devient un céramiste réputé à St Brieuc, où il reste rue Fardel, de 1968 à décembre 1985, avant de s'installer à Binic. Il remet au goût du jour les épis de faîtage (ceux qu'il a réalisé pour le chateau de la Roche Jagu sont les plus connus).




Roland Tostivint décède en 2008 et la presse locale s'en fait l'écho retraçant sa carrière. Les bistrots de l'histoire conservent des enregistrements de lui car c'était un joueur de vielle talentueux. 
La fille de René Tostivint, Joëlle est née le 7 décembre 1937 à St Brieuc. Elle a été baptisée au temple de St Brieuc par le pasteur Raspail le 5 août 1945.
Guy Tostivint est né le 24 juin 1940 à St Brieuc. Il a été baptisé le 5 août 1945 au temple de St Brieuc par la pasteur Marcel Raspail.


Bibliographie de René Tostivint : 

La Famille Gouyon de la Moussaye et le Protestantisme dans le Comté de Quintin. Saint-Brieuc, Editions Les Presses Bretonnes, 1973. Lien
"La famille protestante Gouyquet à Trédaniel, près de Montcontour", Société d'Emulation des Côtes-du-Nord ,1976, Tome CIV, pages 13 à 17.
Les anciens collèges de St Brieuc et le Lycée Anatole Le Braz (1848-1948). Complément 1948-1967.
Arnaud de Kerpezdron, pasteur protestant. Notre Lien n° 79-80 mai-août 1973

Sources :

Archives du temple de St Brieuc (registre des membres, registre des mariages 1942, registre des décès 1988)
Archives du Finistère, année 1903. Lien pour accéder à l'acte de naissance
Fiche sur génanet établie par Jules Casset
Le Télégramme, 17 juillet 2001,
Gallica, bulletin de la société des professeurs d'histoire-géographie. 1933, page 139
Site Internet sur l'histoire maritime du Légué.


5 commentaires:

  1. Commentaire de Pierre Charlot le 3 mai 2018 : "Je suis émerveillé : le travail accompli est remarquable, il a certainement demandé beaucoup de temps. Les erreurs initiales ont été corrigées et c'est fort bien ainsi. Je ne vois pas ce que, personnellement, je pourrais ajouter. Voilà un site sur lequel je retournerai. Merci de l'avoir si bien façonné".

    RépondreSupprimer
  2. Un grand merci pour cette publication! L'album d'Erling Hansen m'a accompagnée à mon nouveau domicile (en Allemagne), mais maintenant je dispose donc d'une multitude d'autres informations et de souvenirs. Je ne pourrai jamais oublier les trente ans de ma vie passés avec la paroisse de 'St. Brieuc et me réjouis déjà de la publication des années 80 et 90 quand cela concernait toute ma famille. Bien que vivant sous d'autres cieux depuis 7 ans, avec d'autres habitudes, je suis bien consciente du fait que la paroisee de St. Brieuc m'a en quelque sorte donnée son empreinte.
    Encore merci!
    Jutta Andrieux

    RépondreSupprimer
  3. Chers lecteurs du Blog, nous avons mis un formulaire de contact en haut de la page d'accueil du blog. Il nous permettra de pouvoir vous recontacter. Si vous voulez nous transmettre des informations c'est la meilleur outil à utiliser. Merci d'avance.

    RépondreSupprimer
  4. Nous avons reçu un petit mot de Bernard Besret de Plougrescant :
    "Je suis parti à la recherche du Pasteur Paul Marquer que j’ai connu et un peu fréquenté en 1952 avant de partir pour les Etats-Unis.
    J’ai été heureux de découvrir son histoire. Cela a ravivé en moi des souvenirs d’adolescent en recherche…"


    RépondreSupprimer
  5. Nous avons reçu un message (en anglais!) de Synnoeve Palander, le petit fils d'Einar Hansen. Son père, Gunnar Palander,a lu attentivement le blog et il s'est rendu compte que son prénom était mal orthographié (Gunard). J'ai pu rectifier et en cadeau lui envoyer en retour son certificat de baptême de 1942!
    Je ne peux que remercier le pasteur Yves Crespin d'avoir commis cette erreur car il m'a permis de rentrer en contact avec Gunnar !

    RépondreSupprimer